Effets combinés de métaux toxiques et de médicaments sur la reproduction de la moule zébrée

Début
octobre 2018
Directeur(s) de thèse Claudia COSIO
Encadrant(s)
École doctorale
Résumé

Les milieux aquatiques représentent l'exutoire final d'un grand nombre de contaminants émis par les activités anthropiques alors que leur importance écologique impose de les préserver ou les restaurer, et par conséquent de disposer d'outils performants pour en évaluer et suivre leur qualité chimique et écologique. Le but principal de ce projet est d'améliorer nos connaissances sur les effets des métaux toxiques et des médicaments sur le cycle de vie et la capacité de reproduction de Dreissena polymorpha. Le projet se focalisera sur les réponses biologiques précoces en particulier grâce aux approches omiques. Le projet contribuera au développement de nouveaux outils d'évaluation des dangers des substances et à la caractérisation de la qualité des milieux aquatiques à des fins de diagnostic, d'évaluation du risque écotoxicologique et de surveillance des milieux aquatiques. Le projet inclut les tâches suivantes: (i) exposition des individus à différents stades de développement à des polluants seuls et en mélanges, (ii) caractérisation de la toxicité et de la prise en charge des polluants chez Dreissena polymorpha (histologie, cytométrie de flux, biochimie, test comet et biologie moléculaire). L'effet de 3 à 4 substances de nature diverse sera évalué en conditions contrôlées. Ces substances seront testées seules, puis en mélange. Il s'agira d'identifier si les substances génèrent un effet quantifiable sur les différents stades de développement de la dreissène, de déterminer les seuils d'effets et de définir les concentrations et les mélanges susceptibles d'avoir des effets reprotoxiques.

Modèle biologique