RedPol
Réduction de la pollution des perturbateurs endocriniens à la source : mise à disposition d'outils innovants
-

Logo RedPol
Résumé

Le projet RedPol se concentre sur la question des perturbateurs endocriniens. Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques qui peuvent interférer avec les systèmes endocriniens (ou hormonaux) à certaines doses et peuvent provoquer des tumeurs cancéreuses, des anomalies congénitales et d'autres troubles du développement chez les êtres humains. Cela a également un impact sur l'environnement au sens large, entraînant des problèmes de reproduction et d'infertilité chez la population d'animaux sauvages, ce qui peut générer un déséquilibre dans la répartition de la population entre les hommes et les femmes à la base de la chaîne alimentaire.

Projet général

Le projet RedPol vise à fournir 6 produits innovants qui aideront à résoudre ces problèmes. Des tests comportementaux et biomécaniques seront développés pour permettre l'identification des composés perturbateurs endocriniens dans l'environnement et faciliter leur élimination à la source. Parmi ceux-ci, au moins 2 seront développés en tant que produits innovants pour le marché de la biotechnologie, au niveau de maturité technologique 7, Démonstration de prototype de système en environnement opérationnel (TRL7 en anglais) ou au niveau de maturité technologique 8, système complet et qualifié (TRL8 en anglais), soit une étape avant la commercialisation. Le projet cartographiera également les effets endocriniens sur la population faunique de la zone éligible FMA, en appliquant les tests développés dans le cadre du projet pour analyser les perturbations endocriniennes sur au moins 30 sites de part et d'autre de la Manche. Le projet permettra la mise en réseau et le travail collaboratif entre les instituts de recherche, les acteurs industriels et les associations territoriales tout en mettant en œuvre la réglementation européenne pour protéger la santé des personnes, l’environnement et les activités économiques dans l’espace européen.

Site de référence du projet
Envergure
Coordinateur du projet
Christophe Minier (SEBIO, ULHN)
Modèle biologique