LITOTES
VuLnérabilité et adaptabIlité du bioTe à l’exposition chronique aux cOnTaminants en Estuaire de Seine
-

Région Normandie
Résumé

A l’heure actuelle, parmi les préoccupations environnementales majeures figurent la contamination chimique et microbiologique des écosystèmes aquatiques, et notamment des estuaires. La connaissance de la réponse du biote à une exposition simultanée à la contamination chimique et microbiologique reste encore très lacunaire.
Les recherches menées dans le cadre du projet LITOTES se concentrent essentiellement sur la zone d’embouchure de la Seine dont la dynamique particulaire joue un rôle déterminant dans la qualité de l’eau de la zone littorale. Les actions du projet visent à caractériser (i) la dynamique spatio-temporelle de la contamination chimique en lien avec les traits d’histoire de vie d’organismes emblématiques de l’estuaire, (ii) la biodiversité microbienne et l’occurrence de supports génétiques de résistance dans les biofilms prélevés à différents niveaux de la chaine trophique, (iii) la vulnérabilité des organismes aquatiques soumis à un stress chimique et/ou à une contamination par des bactéries pathogènes, et (iv) l’impact de la contamination de l’écosystème estuarien sur les usages. Il pourra servir d’appui aux politiques publiques pour l’élaboration de profils de vulnérabilité des espèces estuariennes (cartographies) et doit permettre de proposer aux gestionnaires de nouveaux outils de bioévaluation de la qualité des eaux. Il permettra en outre à l’économie régionale de proposer une économie «verte» ou «circulaire» dans une perspective de développement durable.

 

Financements
Envergure
Coordinateur du projet
C. Boulangé-Lecomte (SEBIO ULHN)
Modèle biologique